L'isolation par la réflexion

Isolants minces thermoréflecteurs

  • ATI est doté d’un bureau d’études pour la recherche et le développement.
  • Depuis 2003, ATI et l’ENTPE/CNRS ont conjointement développé, investi et mis au point un outil capable de mesurer les performances thermiques équivalentes (consommation d’énergie réelle) des isolants minces mais aussi tout type de matériaux (murs, fenêtres, isolants épais...).

Performances thermiques

  • Mesurées par deslaboratoires certifiés selon les normes en vigueur.
  • Mesurées en boîte chaude gardée dynamique, tenant compte de la consommation d’énergie réelle et permettant d’établir des équivalences thermiques par rapport à un isolant traditionnel.
  • Réellement ressenties après mise en oeuvre :
    - Surchauffe limitée en été par la réflexion du rayonnement. Économies d’énergie chauffage en hiver.
    - Courants d’air stoppés, ponts thermiques évités.
    - Agréable sensation de confort par l’effet de paroi chaude : le parement de finition (plaque de plâtre, lambris) se met à la température ambiante pour un confort physiologique optimisé.

Principe reposant sur le phénomène physique de la réflexion

Contrairement aux isolants classiques épais, qui limitent le flux de chaleur uniquement par leur épaisseur, la barrière réfléchissante renvoie le chaud vers le chaud pour assurer une isolation thermique aussi bien en été qu’en hiver.
Quelles que soient les variations de température à l’extérieur, les isolants ATI assurent une protection thermique et une température intérieure stables et confortables.

 - 
GDA